actualités·critiques·film

Spiderman No Way Home, le film de l’année ?

Au début, je m’étais décidée à vous donner mon « avis sur le vif » (comme pour Kingsman), mais je me suis dit que, comme d’habitude, j’allais avoir un point de vue différent quelques heures, voire quelques jours plus tard, alors j’ai renoncé. « Mon enthousiasme va peut-être se dissiper » me disais-je.

Pourtant, une semaine plus tard, je suis toujours aussi contente d’avoir accompagné mon frère voir Spiderman No Way Home.

Moi qui ne suis pas friande des Marvels (et qui vais encore moins les voir au cinéma), j’ai toujours eu un faible pour les Spiderman. Par « faible », j’entends juste que lorsqu’ils passent à la télévision, je les regarde.

J’avais bien aimé Andrew Garfield, du coup, le passage vers le nouvel acteur, Tom Holland, s’est fait difficilement mais sans regret car il joue bien et incarne avec brio l’homme araignée (même si, il faut le dire, il est bien connu pour ne pas savoir garder un secret, et spoiler sans arrêt les Marvels dans lesquels il joue !).

Et puis, j’adore Benedict Cumberbatch, que j’avais découvert dans la série Sherlock, et qui s’est vite hissé dans le top 10 de mes acteurs préférés (d’ailleurs, je vous mets ici une courte vidéo sur sa vie engagée que je trouve SUPER intéressante). C’était avec plaisir que je l’ai regardé jouer Dr Strange.

Ça y est, me voilà de nouveau atteinte du syndrome de la fan girl et de la mémoire encyclopédique chronique !!! Je suis touchée et intéressée par son univers compliqué et loufoque, je veux tous les regarder. En tout cas, j’ai été surprise de rentrer si bien dans le film.

ATTENTION : Si vous n’avez pas vu les deux précédents volets et que vous comptez les voir, je vous invite à passer le paragraphe suivant, car je vais expliquer le contexte dans lequel commence celui-ci. Vous êtes prévenus !)

Peter Parker a bien des problèmes. Et pour cause : Mysterio a révélé son identité au reste du monde ! Son quotidien se métamorphose et il fait face à d’autres menaces : c’est-à-dire les journaux et la police. Avec MJ, sa petite copine et Ned son ami proche, ils sont refusés à toutes les universités, et passent leur temps à éviter de nombreux paparazzis. Pris de culpabilité et de remords (en même temps, c’est tout de même « son problème »), il se rend chez Dr Strange pour lui demander de modifier le passé à l’aide d’un de ces sortilèges. Cependant, lorsque le multivers (les réalités parallèles) s’en mêle…

Du côté des plans, on jongle entre des cadrages bien pensés et des scènes d’action rapides qui peuvent parfois donner mal à la tête. Les couleurs sont vives et flashy, attention à ne pas vous mettre trop près de l’écran comme moi ! La BO est entraînante, un peu forte mais rythmée !

Pour les acteurs, on retrouve un Willem Dafoe magnifique en bouffon vert machiavélique, une Zendaya resplendissante et toujours aussi talentueuse… Bref, un casting incroyable. D’ailleurs, l’ambiance de la salle était presque électrique, la tension était à son comble et on pouvait sentir l’excitation et le bonheur des gens présents (presque tous des fans).

Autre petit côté sympa : tout le monde applaudissait à l’arrivée de chaque acteur. Même moi, j’ai adoré me prendre au jeu et rire aux éclats lorsque Benedict Cumberbatch (et bien d’autres) a fait son entrée…

En tout cas, c’était une très bonne expérience que je recommande. Le cinéma apporte une dimension appréciable à ces films qu’on a tendance à trouver trop long seul sur son canapé.

Qu’avez-vous pensé de ce film si vous l’avez vu ? Ou d’un autre long-métrage qui vous a laissé une très bonne impression au cinéma ? Je vous rappelle, pas de spoils dans les commentaires, s’il vous plait !

Sur ces mots, je vous laisse car j’ai une filmographie entière à regarder !

11 commentaires sur “Spiderman No Way Home, le film de l’année ?

  1. Très bon retour qui donne envie. Je ne l’ai pas encore vu mais je partage ton enthousiasme pour l’acteur de Dr Strange. Il a joué dans le nouveau Jane Campion sorti sur Netflix à noël et il y est formidable. Zendaya a un charme fou et d’elle aussi je suis fan. C’est vrai que le cinéma apporte une dimension supplémentaire, une atmosphère, une magie, que l’on ne retrouve pas chez soi même devant un bel écran. Belle journée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s