actualités·critiques·film

Mon avis sur le vif: Kingsman première mission

J’avais regardé les deux premiers films pendant les vacances de la Toussaint, et ils m’avaient vraiment plu…

Pour ceux qui ne connaissent pas, Kingsman est une agence secrète indépendante (une sorte de MI6 décalé) qui mêle la légende du roi Arthur et les gadgets modernes.

Il y a donc douze membres assis à une table comme dans les chevaliers de la Table Ronde, et ils portent même leurs noms : Galahad, Lancelot, Arthur

Pourtant, ils ne sont pas vieux jeu, seulement chic, avec cette aristocratie et cet accent britannique que j’aime tant ! Tous les agents sont classes, dans leurs costumes taillés sur mesure venant de la boutique qui leur sert de repère secret, et utilisent de formidables objets tels que le parapluie fusil-bouclier et la chaussure grapin.

Ce que je voulais, en avant-première au cinéma, c’était retrouver ce côté burlesque jumelé avec de belles scènes d’action, et des jeux d’acteurs que j’adore. Même si j’étais prévenue (ni Colin Firth, ni Taron Egerton ne sont dans les rôles principaux😥), je comptais me rattraper avec Ralph Fiennes que j’avais découvert petite dans Harry Potter, et dont je ne cesse de découvrir de nouvelles facettes.

Jusqu’à la moitié du film, je vous avoue que j’ai été déçue. Non pas que le film ait été mauvais, mais il ne correspondait pas à mes attentes : trop violent à mon goût, presque trop écœurant avec les bruitages réalistes (c’est ce qui ajoute une énième touche comique dans les autres normalement, mais ici pas d’humour alors cela tombait à l’eau).  On est plongé pendant la Première guerre mondiale, avec entre autres l’archiduc Ferdinand, Lénine et Raspoutine. On se se serait presque cru dans un film historique (en fait non, c’est une uchronie – que les fans d’histoire apprécieront en démêlant le vrai du faux)

En fait, j’avais l’impression de m’être trompée de film. On ne parlait pas de Kingsman, qui était à cette époque juste un tailleur, ni de Galahad… Il y avait seulement quelques allusions à la légende arthurienne, c’est tout.

Puis au bout d’une heure vingt environ, j’ai commencé à voir apparaître des références aux volets 1 et 2, à comprendre véritablement les origines de l’organisation, à réfléchir, à inventer des théories. Le titre de ce long métrage aurait dû être « Kingsman, les origines » ! Il apporte des précisions sur un univers déjà concret. Ma mère et mon frère, par exemple, ont bien aimé ce film, mais ils n’ont pas vu ce que moi j’ai vu. J’ai observé la création d’armes emblématiques de la saga, le rôle de certains personnages, le whisky Statesman qui prend (déjà) de l’importance…

Cela m’a surtout donné envie de revoir les premiers, et de les faire découvrir à ma famille.

Ce que je retiendrais, c’est aussi le jeu de Ralph Fiennes qui encore une fois m’a époustouflée.

Si je pouvais vous donner un conseil, c’est d’aller voir ce film avec l’intention de regarder la saga après, car cela peut être une bonne introduction, ou si vous avez déjà vu les autres, de retrouver cet univers.

Dernière petite recommandation pour ceux qui auraient envie d’aller le regarder sans en avoir vu auparavant : ne partez pas du principe que Kingsman est violent, tragique et triste, car en réalité, c’est une série de film presque burlesque, avec de magnifiques cascades, des moments touchants…

En fait, je vous recommande surtout de regarder le premier !

Je vous dis à très vite, et je m’excuse auprès de ceux qui voulaient un article sur Spiderman No Way Home: il est déjà écrit, mais je voulais à tout prix vous parler du film que j’ai vu avant-hier !

13 commentaires sur “Mon avis sur le vif: Kingsman première mission

  1. Je ne suis pas particulièrement client de cette franchise mais j’admire la fougue de cet article qui nous entraîne avec passion dans l’univers de ces agents très spéciaux. Je crains toutefois de me contenter du premier volet, voire pourquoi pas d’une lecture de la version BD de Mark Millar et Dave Gibbons (dont j’avais beaucoup aimé le coup de crayon sur Watchmen).

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne savais même pas qu’il y avait une version BD merci ! Ce que de mon côté j’apprécie avec cette franchise, c’est justement ce côté simple et décalé, cet accent « british ». Après, ce sont des choses que j’apprécie habituellement.

      Aimé par 1 personne

        1. Coucou Bulles de livres ! Je suis désolée, j’ai été obligée de supprimer ton commentaire qui parlait de Spiderman, car il spoilait 😥… Mon article n’est pas encore sorti mais je disais justement que je préférais qu’on ne mette pas de contenu qui pourrait déranger les gens qui ne l’ont pas encore vu ! Par contre, j’ai lu ton avis et je suis totalement d’accord ☺

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s