coups de cœur·récit de vie·Roman·romance

La fille sous cellophane

AUTRICE : Marie Leymarie                                            

EDITIONS : Collection Scripto de Gallimard                 PRIX : 8 euros 50

Prenez un morceau de vie entre vos mains, ajoutez quelques larmes et un soupçon d’espoir en bouteille, puis enveloppez le tout dans un film plastique. Vous obtiendrez « la fille sous cellophane ».

On suit Elissa, qui a 15 ans et vit une période de deuil.

Elle essaie tant bien que mal d’échapper à la tristesse que lui apporte l’absence de sa mère, qui s’est suicidée.

Elle habite avec son père et sa nouvelle petite amie Iris, envers qui elle ne cache pas son dégout.

Alors elle se crée une carapace en apparence épaisse, avec son style et ses réactions toutes sauf ordinaires. Elle arbore une moitié de son crâne rasé, un piercing, et un paquet de cigarette. Elle sèche parfois les cours et vit une histoire d’amour sans lendemain avec Yann, 19 ans. Elle cherche un refuge, un endroit où elle pourrait oublier ses soucis.

Elle retrouve alors dans un bar Bassam, un ami, et Manon, envers qui elle ressent plus que de l’amitié, mais elle se demande « quoi alors ? ».

C’est un recueil qui retranscrit parfaitement ce que peut ressentir une adolescente qui se cherche.

Les pages se tournent aussi vite que les émotions nous traversent, c’est-à-dire à toute vitesse, comme une flèche qui transperce avec des mots exacts.

D’ailleurs, la poésie de ces mots réside dans un mélange de détails pointilleux et d’un flou (des pensées songeuses).

C’est un roman que je conseille à tout le monde. Ado ou adulte, TOUT LE MONDE !

Chacun peut en tirer quelque chose !

Les thèmes abordés sont multiples, et plus on avance dans le récit, plus ils deviennent nombreux et évidents.

En tout cas, j’ai été très touchée par cette ado perdue, mais aussi par son père et Iris, alors que c’est rare dans les romans qui suivent des jeunes ? Souvent on les déteste et on a hâte que le héros quitte le nid.

Gros coup de cœur et recommandations. J’en arrive presque à regretter de l’avoir emprunté à la bibliothèque, et de ne pas me l’être acheté !!! 

4 commentaires sur “La fille sous cellophane

  1. Ca donne envie dis-donc ! Mais je crois que je vais attendre juste un peu : je me suis dit que j’allais lire quelques trucs joyeux. Tu parles, je re-lis Divergente… ^^ ! Mais je vais aussi re-lire les premiers tomes de Gardiens des cités perdues, et ça, ça va. Enfin bref, j’espère qu’il est à la bibliothèque !!

    Aimé par 1 personne

    1. Mais tu sais mine de rien c’est joyeux !
      Apres, relecture de GDCP… C’est trop bien ! Moi, j’ai trop de choses à lire, je peux pas me le permettre… Je lis « Filles uniques », en ce moment, je ne sais pas si tu connais.

      Aimé par 1 personne

      1. Ah ? Alors peut-être plus tôt que prévu. Je ne connais pas « Filles uniques », mais ça a l’air vraiment pas mal, d’après le résumé.
        Moi j’aime trop pour ne pas me le permettre, et puis c’est que la 3ème fois ! ^^

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s