actualités·coups de cœur·critiques·film

A tous les garçons que j’ai aimés

A l’occasion de la sortie du troisième et dernier volet de la saga « A tous les garçons que j’ai aimés » sur Netflix, je vous propose un article sur le premier film (pour ne pas spoiler !) .

Il m’arrive parfois de me perdre dans le rayon « romance ado » de Netflix, avec l’espoir de tomber sur un film qui se démarquerait des autres (souvent sans succès).

Mais un soir, je suis tombé sur « A tous les garçons que j’ai aimés », qui commence comme un énième film à l’eau de rose, avec un scénario qui, en apparence, ne vole pas haut.

Toutefois, je ne sais pas pour quelle raison, je l’ai regardé.

Et il m’a particulièrement plu, au point que, lorsque le deuxième a été annoncé par Netflix, j’étais surexcitée ! Je l’ai même regardé par-dessus l’épaule d’une camarade, entre deux répétitions d’un spectacle de danse ! Enfin, avant de sauter sur le canapé de chez moi pour pouvoir profiter au mieux.

A la base, c’est un roman racontant les nombreux « amours de Lara Jean », qui écrit des lettres à ses « Crush » au lieu de se déclarer. Elle les dissimule dans un carton, en haut de son dressing, sans jamais les faire parvenir à leur destinataire…

Les amours passent, et laissent place à d’autres. Dans la boite de l’adolescente, on en compte désormais cinq !

Mais sa petite fouineuse de sœur passe par là…

Que se passe t il lorsqu’ elle décide de toutes les envoyées à leurs destinataires pour rendre service ?

Comment l’équilibre de Lara Jean va-t-il se retrouver bouleversé, et à quelle vitesse ?

Il faut le voir pour le découvrir.

Comme d’habitude, dans les teen movies, les lycées ressemblent à des agences de mannequin :

  • Lara Jean, sensible et fleur bleue, est jouée par Lana Condor, une vietnamienne et américaine. Elle est une des principales raisons d’un tel engouement autour de la saga, car les spectateurs trouvaient qu’il était bien que les métisses des pays asiatiques soient plus représentés dans les films de Netflix.
  • Noah Centineo a obtenu le rôle de Peter Kavinsky . C’est un jeune acteur que l’on retrouve BEAUCOUP dans les comédies romantiques de Netflix. Il m’est même arrivé d’en regarder et de m’étonner « il est encore là, lui ?! ». Mais en réalité, je l’apprécie.
  • Le père est joué par John Corbett, (qu’on a pu retrouver dans Sex and the City) qui interprète à la perfection le papa cool, mais aussi soucieux et occupé.

En tout cas, les personnages ont bon fond, semblent réels, et ne sont (presque) pas égocentriques et superficiels !

J’ai revu le premier récemment, et j’avoue que cela a produit moins d’émotions que la première fois. En réalité, je crois qu’avec le temps, j’ai quelque peu confondu le contenu du 1 et du 2. Mais je me suis délectée de ce petit moment en famille avec nostalgie de la première fois où je l’avais vu. Peut-être est-ce différent, qu’on le voit en groupe ou seul ? Les deux expériences sont enrichissantes !

Ce qui est sûr, c’est qu’à chaque fois, je passe du bon temps !

2 commentaires sur “A tous les garçons que j’ai aimés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s