coups de cœur·critiques·récit de vie·Roman

Wonder

AUTEUR : R.J Palacio

ÉDITIONS : PKJ

Ce livre m’a été offert à Noël.

Il m’a tout de suite marqué. Sa jaquette bleue, avec des visages partout, regardant vers le milieu, où se trouve un visage avec un unique œil. Différent …

Et puis une phrase choc, marquante : ne jugez pas un livre garçon sur sa couverture son apparence.

Un thème émouvant, l’histoire d’un enfant, et tant de combats à travers.

August, adolescent, n’est jamais allé à l’école. Pour cause : ses nombreux rendez-vous hospitaliers l’empêchent de faire une scolarité régulière.

Né avec une malformation faciale, il a déjà été opéré du palais, des oreilles et de différentes autres parties de son corps. A l’abri dans sa famille, il ne connaît pas le monde extérieur.

Alors qu’il n’a jamais été en cours, il décide de faire sa rentrée au collège, malgré l’inquiétude de ses parents. Sans grande surprise, là-bas l’attend un enfer.

Harcelé, mis de côté, il se met à regretter sa décision. Il préfère se renfermer dans ce qu’il aime le plus : Star Wars.

Mais certaines personnes bien intentionnées vont lui permettre de reprendre confiance en lui…

Le film, sorti en 2017, est l’adaptation du roman

Dans cette histoire, on s’attache à August dès la première seconde !

Brillant et audacieux, il nous montre qu’être différent, c’est une vaste définition.

Et cours du roman on en vient à se demander « Qu’est-ce que c’est, au juste, être différent ? »

Est-ce que c’est de naître avec un physique dit « anormal », ou bien c’est d’être cruel, comme les autres collégiens que fréquente notre héros?

Les mots se lisent de façon fluide et naturelle, avec des mots qui sonnent de façon bienveillante. Ainsi le combat contre l’injustice prend encore plus de sens. Les sentiments du jeune garçon glissent en nous avec une telle transparence, c’est fascinant.

On découvre aussi le point de vue des autres personnages, comme celui de la sœur d’August, Olivia (aussi surnommée « Via ») qui essaie de toujours se placer au second plan pour laisser son frère avoir l’attention de ses parents, mais elle en souffre. Elle ne parle qu’à sa grand-mère, de qui elle est très proche, même si personne ne semble le savoir. Avec elle, on prend conscience d’une chose : c’est dur également pour les gens qui entourent le jeune enfant.

Aussi, dans l’histoire (et aussi dans la vie!), on voit que l’amitié a son importance.

Car comme on se construit à l’adolescence, avoir des amis sur qui compter et se reposer peut s’avérer avantageux.

Ainsi commence un beau récit qui ne vous laissera pas de marbre, peut-importe votre âge et vos centres d’intérêts, et dont, moi, je suis ressortie grandie.

4 commentaires sur “Wonder

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s